Quel traitement pour les mycoses des ongles ?

La mycose des ongles est une infection qui laisse l’ongle jaune, épais et déformé. Elle ne provoque généralement pas de douleur ou d’inconfort, mais son apparence est assez caractéristique. Une dermatologue explique que la mycose des ongles est ce que nous appelons une infection fongique des ongles, l’onychomycose. Mieux comprendre ce qu’est la mycose des ongles, comment prévenir et traiter ce type d’infection. Symptômes Formes de contagion Types de mycoses des ongles Facteurs de risque Traitement des mycoses Remèdes à domicile contre les mycoses des ongles Prévention des mycoses des ongles. Les mycoses des ongles concernent de nombreux adultes et nécessitent parfois un traitement de longue durée. Toutefois, des solutions naturelles et efficaces existent.

Types d’unha micose

L’onychomycose est une infection de l’ongle due à des champignons microscopiques. Il s’agit soit d’un dermatophyte  Trichophyton rubrum, soit un Candida parapsilosis le plus souvent. Elle se manifeste principalement sur les ongles des pieds mais peut aussi toucher ceux des mains. Elle fait souvent suite à une mycose des pieds ou des mains. L’ongle malade présente une tâche jaunâtre sur un bord qui va ensuite s’étendre. Puis il s’épaissit, sa matrice est ensuite atteinte et se décolore. A terme, l’ongle peut aller jusqu’à se décoller, voire tomber. Onychomycose subunguéale distale : c’est la forme la plus courante de mycose et elle se caractérise par une infection du bout de l’ongle, s’étendant plus tard vers la cuticule. Onychomycose subunguale proximale : elle est similaire à la distale, mais sa progression est opposée, commençant près de la cuticule et s’étendant vers le bout de l’ongle. Onychomycose blanche superficielle est la forme la plus courante de mycose chez l’enfant, elle se caractérise par des taches blanches sur l’ongle, généralement proches de la cuticule, mais qui peuvent s’étendre sur l’ensemble de l’ongle.  Il existe différents types de mycoses des ongles et différentes espèces de champignons qui provoquent cette maladie. La forme la plus fréquente d’onychomycose est la distale latérale, c’est-à-dire que le changement initial se produit dans la partie la plus distale et sur l’un des côtés de l’ongle, et le champignon qui cause la plupart des mycoses des ongles est le Tricophyton rubrum.

Facteurs de risque

Les traumatismes fréquents causés par l’utilisation de chaussures serrées, l’activité physique avec beaucoup d’impact, comme le football et la course à pied, l’utilisation fréquente des mêmes chaussures ou chaussettes et le maintien des pieds humides en sont quelques exemples, selon Cíntia. En outre, certaines maladies, comme le diabète, favorisent également l’apparition d’onychomycoses. L’âge est également un facteur de risque : les personnes de plus de 50 ans ont tendance à avoir plus de mycoses des ongles. Diabète : le diabète favorise l’apparition de la mycose des ongles. En  diminuant l’immunité, le VIH est aussi un facteur de risque. Les mycoses des ongles sont plus fréquentes chez les personnes de plus de 50 ans.  : Les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles d’avoir une mycose des ongles.  Le manque de circulation peut affecter la mycose des ongles. Les traumatismes causés par des chaussures serrées ou des sports à fort impact, ils favorisent l’apparition de mycoses.

 Les traitements naturels de la mycose de l’ongle 

Pour traiter l’onychomycose, lorsque les symptômes ne sont pas très avancés, il existe des traitements naturels : L’extrait de feuille d’olivier est reconnu pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques. A prendre sous forme de gélules 1 ou 2 par jour pendant un mois. Le vinaigre de cidre possède des propriétés antifongiques intéressantes. Vous pouvez utiliser le vinaigre de cidre pour faire un bain de pied quotidien : trempez votre pied dans une bassine d’eau dans laquelle vous aurez ajouté trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Le jus de citron : l’acide citrique possède des propriétés antifongiques. Effectuez quotidiennement un bain de pied avec quelques gouttes de citron diluées dans une bassine d’eau chaude. Le bicarbonate de soude : faites un bain de pied quotidien dans une bassine d’eau chaude dans laquelle vous aurez dilué 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. 

Les huiles essentielles contre les mycoses des ongles

Les huiles essentielles efficaces pour lutter contre une mycose au niveau des ongles sont : l’huile essentielle d’arbre à thé (ou tea tree), qui peut être utilisée chez l’enfant et la femme enceinte; l’huile essentielle de thym à linalol, qui peut être utilisée chez l’enfant et la femme enceinte; l’huile essentielle d’origan : qui ne doit pas être utilisée pure, qui ne doit pas être utilisée chez l’enfant de moins de 15 ans ni chez la femme enceinte ou allaitante. Précautions d’emploi : évitez le contact avec les yeux. Faites un test au préalable dans le creux de coude pour vérifier l’absence d’allergie. Les huiles essentielles peuvent être appliquées directement sur la zone touchée. Après l’avoir soigneusement nettoyée, il vous suffit de diluer quelques gouttes dans de l’huile végétale et d’appliquer le mélange en massage local. La pharmacienne et auteur de La Bible des huiles essentielles, propose la formule suivante à faire composer par un pharmacien : 3 ml d’huile essentielle de lavande officinale, 3 ml d’ huile essentielle de laurier noble, 2 ml d’huile essentielle d’arbre à thé tea tree, 2 ml d’ huile végétale de calophylle. Appliquez quelques gouttes de ce mélange 2 à 3 fois par jour sur la mycose.

Traitement des mycoses de l’ongle : agir sur l’organisme

Les mycoses interviennent souvent sur un organisme dont la flore est perturbée. Une cure de probiotiques de  1 à 3 mois permet de régénérer la flore intestinale, de modifier le terrain et de renforcer les défenses immunitaires. Cela est particulièrement conseillé pour prévenir les récidives. L’extrait de pépins de pamplemousse peut aussi être utilisé pour éviter les récidives. Toutefois, comme  le pamplemousse est connu comme provoquant des interactions médicamenteuses, ne prenez pas l’extrait de pépins de pamplemousse sans avis médical si vous prenez un traitement. Dans tous les cas de mycose, je fais faire une cure d’extrait de pépins de pamplemousse, un excellent antimycosique, pendant 6 mois, selon une  phytothérapeute. Le traitement indiqué dépendra du degré d’engagement et du nombre d’ongles touchés. Le traitement peut être topique ou l’utilisation de solutions ou d’émaux antifongiques ou systémique, l’utilisation orale de médicaments antifongiques. L’une des drogues les plus courantes dans ce cas a été le Fluconazole. Cynthia souligne qu’il s’agit d’une des options de traitement oral, mais qu’elle n’est pas toujours la plus indiquée. Lorsqu’il est bien indiqué en particulier pour les altérations fongiques du genre Candida, il a une bonne efficacité. Comme le traitement peut être nécessaire pendant quelques mois, il peut être un peu onéreux. Idéalement, vous ne devriez jamais utiliser d’antifongiques topiques ou systémiques sans surveillance médicale.

Remèdes à domicile contre la mycose des ongles

Huile de girofle : appliquer 2 à 3 gouttes sur l’ongle affecté au moins 2 fois par jour. L’huile de girofle a une action antifongique et cicatrisante. Vinaigre de pomme : De la même manière, le vinaigre de pomme est également un excellent antifongique et peut être appliqué directement sur l’ongle. Eau oxygénée : a des propriétés antiseptiques. Plongez l’ongle affecté dans une solution d’eau oxygénée pour 3 d’eau dans les mêmes proportions, pendant environ 30 minutes. Ail : l’ail est excellent car il est antimicrobien et antifongique. Mettre 1 gousse d’ail dans une bouteille de chlorhexidine ou de Merthiolate et passer le mélange 3 fois par jour. Menthe : s’ébouillanter les pieds avec du thé à la menthe aide à combattre les mycoses. Trempez vos pieds dans le thé pendant 20 minutes. Certaines substances ménagères peuvent aider à prévenir la contamination fongique. Le vinaigre, par exemple, est une substance dont l’efficacité a été prouvée en tant que complément dans le traitement de la mycose précoce des ongles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *