Tout ce qu’il faut savoir sur le collagène pour le corps

Aujourd’hui, on parle beaucoup de l’importance de la consommation de collagène, surtout à partir de l’âge de 30 ans. Mais, savez-vous exactement ce qu’est le collagène et quelles sont ses fonctions pour l’organisme humain? Quand et pourquoi la supplémentation de collagène à partir de complément alimentaire est-elle indiquée ?

Le collagène, c’est quoi ?

Tout d’abord, il faut comprendre que le collagène constitue la majorité des tissus et organes du corps humain. Il est présent dans la peau, le cartilage, les os et le tissu conjonctif. En d’autres termes, le collagène est naturellement produit par l’organisme, mais on le trouve aussi dans des aliments comme la viande et la gélatine, par exemple, ainsi que dans les crèmes hydratantes et dans les compléments alimentaires sous forme de gélules, poudre, etc.

Pour la peau, le collagène est responsable de conférer résistance et fermeté. Avec l’âge, la peau perd la capacité de synthétiser les fibres de collagène, ce qui entraîne la perte de soutien des tissus et son aspect vieilli. Le processus de vieillissement de la peau est accéléré par la dégradation du collagène et l’action directe des rayons ultraviolets du soleil et des sources artificielles.

En ce sens, au fil des ans, il devient important de remplacer le collagène, à la fois par l’alimentation et dans de nombreux cas par des compléments alimentaires.

Les avantages du collagène

Le collagène a plusieurs avantages, parmi lesquels : la fonction de contribuer à la résistance et à la structure de tout le corps, en plus de fournir de l’élasticité aux tissus, en donnant de la fermeté à la peau, aux ongles, aux cheveux, aux cartilages et aux tendons.

Dans chaque partie du corps, le collagène va agir de différente manière. Dans les os, il permet la fermeté. Dans les articulations, il agit comme un lubrifiant qui donne de l’élasticité à l’articulation. Dans les tendons, le collagène donne de la rigidité et de la force. Par ailleurs, il agit sur le renforcement des os, des articulations, des ongles et des cheveux. Il favorise l’élasticité de la peau, contribuant ainsi à améliorer l’apparence de la cellulite. Pour tout cela, le collagène est considéré comme un grand allié de la beauté et est utilisé pour les soins de la peau ainsi que pour lutter contre les signes du vieillissement prématuré.

Quand le remplacement du collagène est-il indiqué ?

Il est important de noter qu’à partir de l’âge de 30 ans, il y a une réduction progressive de la production de collagène par le corps humain. Les muscles deviennent plus flasques, la densité osseuse est réduite et les articulations et les ligaments perdent de leur élasticité et de leur force motrice.

Déjà à l’âge de 50 ans, la production diminue considérablement et n’atteint que 35 % de sa production totale. Les femmes souffrent un peu plus de cette perte de production de collagène sous l’effet de la diminution de la production de l’hormone œstrogène à la ménopause. Il est donc nécessaire d’avoir une alimentation saine avec de nombreuses sources de protéines, en plus des exercices physiques et souvent de la supplémentation, visant ainsi à stimuler la production de collagène dans le corps et diminuer les rides.

Les personnes qui ont un régime alimentaire déficient en protéines, les athlètes et les personnes très exposées aux agents qui accélèrent le processus de dégradation des fibres de collagène comme le soleil et la fumée nécessitent de la supplémentation en collagène hydrolysé.

Quels sont les aliments qui sont sources de collagène ?

Les aliments les plus riches en collagène sont ceux d’origine animale, comme les viandes rouges ou blanches, et les gélatines incolores qui contiennent moins de toxines. Parmi ces aliments il y a la viande de bœuf, les poissons marins, le lait et ses dérivés tels que les yaourts (de préférence les moins gras) et les fromages blancs (cottage) ainsi que le poulet sans la peau.

Le collagène agira plus efficacement lorsqu’il est associé à une alimentation saine. Ainsi, la consommation de type d’aliments riches en vitamines et minéraux tels que la vitamine C et la vitamine E, le cuivre, le sélénium, le zinc et le silicium est indispensable.

Dans le cas des personnes végétariennes, il est extrêmement important d’avoir un suivi avec un professionnel de la santé afin qu’une alimentation équilibrée et saine soit prescrite. L’un des moyens les plus efficaces d’obtenir du collagène dans ces cas-là est un régime alimentaire riche en protéines végétales et en vitamine C.

Les meilleurs aliments d’origine végétale sont les céréales tels que le maïs, le blé, l’avoine, le riz, le quinoa, etc., ainsi que les légumineuses comme les lentilles, les haricots, le soja, les pois chiches, les petits pois, etc.

Pour maintenir une bonne production de collagène, il est essentiel d’adopter un régime alimentaire de type diversifié, riche en aliments de source intégrale, en sélénium (noix du Brésil), en zinc (graines de tournesol), en vitamine C (orange, acérola) et en vitamine E (amandes).

Supplément de collagène

Actuellement, la supplémentation en collagène se présente sous plusieurs formes : poudre, bonbons, chocolats, milk-shakes, gélatines, thés, yaourts et capsules. Des études ont prouvé que la forme en poudre hydrolysée est la plus efficace car environ 90% est absorbée par l’organisme, ce qui permet de maintenir plus facilement la fermeté de la peau grâce au processus d’hydrolyse. Une petite quantité du produit contient une concentration plus élevée de collagène pur et il sera complètement absorbé par l’organisme. Une des formes les moins efficaces est la gélatine, qui contient une faible concentration de protéines, et qui est riche en sucres, en colorants et en additifs chimiques.

Il faut noter que certains produits cosmétiques contiennent du collagène dans leur formulation c’est-à-dire pour un usage topique, toutefois les versions orales ont des effets plus efficaces, car elles agissent progressivement dans la couche la plus profonde de la peau.

Contre-indications à l’utilisation du collagène.

Comme il s’agit d’un aliment naturel, il n’y a pas de contre-indications pour les personnes en bonne santé. Cependant, il est recommandé de ne pas dépasser la recommandation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui préconise la consommation de 9g de collagène par jour pour les individus adultes. D’ailleurs, comme pour tout autre aliment, l’excès n’est pas le bienvenu. Il y a une quantité d’acides aminés nécessaire chaque jour pour produire les protéines comme le collagène dont le corps a besoin. Il faut surtout utiliser la dose prescrite par votre médecin, qui connaîtra la quantité idéale pour votre corps en fonction de votre poids, de votre activité physique, etc.

Traitement de l’acné : le masque miel-cannelle
Les bienfaits de l’huile de romarin et ses modes d’emploi