Arrêtez de vous ronger les ongles !

Avez-vous l’habitude de vous ronger les ongles ? Ce genre de mauvaise habitude que l’on appelle onychophagie est courant et touche de nombreuses personnes. Des millions de personnes dans le monde font face à cette situation au quotidien.

Malheureusement, ses conséquences vont au-delà de l’aspect esthétique, car cette manie de se ronger ongles peut avoir un effet sur la santé. En effet, se ronger les ongles peut provoquer des maux de dents et divers autres désagréments.

Cette habitude est particulièrement néfaste parce que les ongles renferment des bactéries. Et les ongles vernis sont nocifs. Il faut aussi savoir que le vernis amer. Il est important de combattre cette manie en mâchant du chewing gum par exemple. Une astuce qui a permis d’obtenir d’excellent résultat chez de nombreuses personnes qui rongent ongles. Mais comme nous savons qu’il n’est pas facile de combattre l’onychophagie, c’est pour vous aider que nous avons préparé un article complet sur les ongles rongées !

Dans les quelques lignes qui suivent, nous aborderons les principales conséquences négatives des ongles rongées. En outre, nous vous donnerons quelques conseils qui pourraient vous aider à abandonner cette mauvaise routine. Bonne lecture !

Quelles sont les conséquences pour la santé de se ronger les ongles ?

L’onychophagie est le nom technique de l’habitude de se ronger les ongles. Cette habitude est extrêmement nuisible, car il impacte sur l’esthétique des mains des hommes et des femmes. En outre, cette manie peut également nuire à la santé. Nous verrons ci-dessous certains des principaux risques qui accompagnent cette pratique :

Des dents abimées

Le fait de ronger les ongles peut provoquer l’usure progressive de l’émail des dents. En effet, cette habitude nécessite de la force pour arriver à briser la structure de l’ongle.

Les dommages causés peuvent atteindre plusieurs niveaux, allant d’une simple usure pratiquement imperceptible à une fracture considérable. Par conséquent, pour protéger l’intégrité de la structure dentaire, il est recommandé d’éviter cette habitude.

Résorption des racines

Il s’agit ici d’un problème concernant la racine des dents. La résorption radiculaire peut se produire à la suite de traitements orthodontiques ou après des accidents et des dommages progressifs tels que l’habitude de se ronger les ongles. Cela se caractérise par une diminution de la matière racinaire. Ce rétrécissement est si important qu’il peut même endommager définitivement la structure de la dent.

Perte de dents

Il y a un risque que les dents tombent à cause de l’habitude de se ronger ongles. L’une des raisons est la résorption des racines, mais d’autres facteurs, comme les fractures, peuvent également y contribuer.

Ainsi, il est toujours recommandé d’éviter d’utiliser ses dents à d’autres fins que la mastication. Cela inclut, hormis l’acte de ronger les ongles, le fait de décapsuler une bouteille, par exemple.

Bruxisme

Le bruxisme est l’habitude de presser les dents les unes sur les autres et de faire des mouvements qui provoquent le fameux « grincement de dents ». Divers facteurs, comme l’anxiété ou le stress peuvent entraîner ce genre de mauvaise pratique qui est extrêmement nuisible à la santé dentaire.

Se ronger les ongles est un problème qui peut amener une personne à faire du bruxisme, car le « mode de fonctionnement » de ces deux troubles est assez similaire. Ils sont généralement liés à des troubles émotionnels.

Blessures

Une autre conséquence courante de la tendance à se ronger les ongles est la lacération des tissus gingivaux et autres structures de la bouche, causée par le frottement ou la perforation des ongles avec les zones sensibles situées dans cette région.

L’apparition de plaies buccales peut causer un certain nombre de problèmes, en raison de la proximité de nombreuses structures et aussi de la possibilité que des bactéries atterrissent dans les vaisseaux sanguins et migrent vers d’autres organes.

Comment lutter contre l’habitude de se ronger les ongles ?

Nous avons déjà vu que ce trouble n’est pas bénéfique pour l’organisme, en particulier pour la santé bucco-dentaire. Mais comment fait-on pour combattre cette trouble et conserver la beauté de ses ongles ?

Si vous voulez lutter contre ce trouble, nous vous donnons des conseils pratiques qui vous aideront à surmonter cette habitude et préserver votre santé.

Apprendre à se connaître

La première étape pour arrêter de se ronger ongles est d’identifier les causes et les déclencheurs qui favorisent ce trouble. Si nécessaire, notez-les dans un carnet afin d’identifier des problèmes afin de commencer à les changer vos pratiques progressivement.

Gardez vos ongles coupés

Bien qu’il soit également possible de se ronger les ongles courts, c’est plus difficile qu’avec les ongles longs. C’est pourquoi il faut toujours les garder coupés et poncés près de la peau, en évitant que l’habitude ne soit « activée » par la présence d’ongles plus gros et faciles à ronger. Prenez rendez-vous chez un manucure qui réaliser des ongles courts esthétiques.

Utiliser des vernis de luxe

Garder ses ongles intacts devient une mauvaise manière lorsque vous utilisez des vernis qui vous ont coûter cher. En effet, on est moins motivé à mâchouiller les ongles habillés avec du vernis onéreux. D’ailleurs, profiter d’une manucure pour avoir des ongles parfaitement esthétiques dont on n’a pas envie de gâcher.

Utiliser des produits spécifiques

Un autre conseil très intéressant est d’utiliser des produits spécifiques pour lutter contre ce problème. En général, il s’agit de vernis amer dont le goût désagréable. Grâce à ce produit, se ronger les ongles ne sera pas agréable et engendre naturellement le dégoût.

Masque chicletes

Le chewing-gum est également une bonne stratégie, surtout au début du processus « détachement » à cette habitude. Toutefois, il est important que les gommes soient sans sucre pour éviter les caries et autres problèmes buccaux.

Utiliser des balles antistress

L’anxiété est l’un des facteurs les plus associés au fait de se ronger les ongles. Par conséquent, l’utilisation de balles antistress ou d’autres stratégies pour garder les mains occupées est toujours une bonne alternative. Déplacez l’attention avec les méthodes qui vous conviennent.

Alors, êtes-vous enfin décidée à abandonner l’onychophagie maintenant ? Avec de la volonté et une prise de conscience, vous pouvez combattre ce trouble et garder vos dents parfaitement saines.