L’Hygiène lors d’une pose en gel UV : mycose ongle

De beaux ongles, cela se travaille ! La pose de faux ongles est devenue l’une des tendances actuelles, que ce soit pour une occasion unique ou tout simplement pour se faire belle. Toutefois, une bonne hygiène est essentielle avant et pendant la pose pour éviter tout risque d’infection ou d’apparition de mycose !

Les précautions à prendre !

Avant de vous décider, assurez-vous que le professionnel possède les qualifications nécessaires pour réaliser l’acte. Il est alors conseillé de choisir ceux qui ont une bonne notoriété. Certes, la styliste devrait avoir une hygiène impeccable à commencer par son corps et son environnement de travail.

Pour écarter tout risque contamination, vérifiez que vous n’avez pas de maladie des ongles. Cela se traduit généralement par :

  • Une décoloration des ongles : jaunâtres, brunâtres, etc.
  • Une apparition de tâche blanche
  • La survenue des cassures
  • Etc.

Évaluez également si l’institut garde des solutions antiseptiques dans ses produits cosmétiques pour désinfecter tout le matériel. D’ailleurs, la lame et le buffer doivent être jetés à chaque utilisation !

Les risques du manque de compétence du professionnel

Le plus grand inconvénient d’un gel UV est que le produit est assez agressif, ce qui peut entrainer des maladies pour certaines patientes qui ont des ongles sensibles. De même, si la styliste n’a pas suivi de formation ou n’est pas très habile, il y a risque d’apparition de mycose ou d’infection sur la zone traitée due à une mauvaise intervention.

L’un des plus fréquents effets négatifs est de constater une déformation des ongles et la survenue de moisissures. De quoi alerter les femmes ! Des dégâts graves peuvent aussi apparaitre comme :

  • Des ongles cassants et mous
  • Une couleur désagréable
  • Une grande sensibilité
  • Une douleur nécessitant l’enlèvement des faux ongles

Quels sont les entretiens à faire ?

Avant toute chose, l’intervention doit être effectuée par une prothésiste ongulaire compétente. Ainsi, elle va limer les ongles avant la pose d’un ongle en gel. Le séchage se fait alors aux ultraviolets. Pour que les ongles demeurent intacts aussi longtemps que possible, il est conseillé de refaire une pose tous les 3 à 4 semaines selon la repousse.

Enlever soi même ou retoucher les faux ongles est fortement déconseillé sous peine de les endommager. De plus, pour garder le résultat impec, enfiler des gants pour réaliser les travaux de ménage.

En cas d’apparition de mycose ongle, consultez immédiatement un médecin !